Untitled

 

Michel Rocard s’affole lors d’une entrevue diffusée dans ta lucarne 16:9 d’avoir perdu la vision à long terme des événements et de la non-prise de conscience des actes politiques des dirigeants contemporains. Bien sur, vu l’évolution de la cotation boursière des matières premières, on a plutôt intérêt à agir vite si on veut encore dégommer des tartines à la confiture le matin. Tu vas nous répondre, oui mais ton histoire on la connaît et ta confiture on s’en tartine le fion. Doucement les basses p’tit arrogant, Closer vient de balancer qu’Hollande fornique avec Gayet depuis deux ans, tu l’avais vu venir celle-là ? Non, alors perds pas les bonnes habitudes et enferme toi dans le chiotte avec ton magazine préféré et si t’as de la chance, page trois, tu verras peut-être l’un des nibards de Claire Chazal en vacances à St Barth. Tu vois, même eux savent que t’as pas d’imagination et te filent un coup de main pour l’opération raisins secs.

Merde, imagine un peu la gueule de Michael Blanc, détenu depuis 14 ans en Indonésie et qui vient d’apprendre sa libération conditionnelle ; lorsqu’il va savoir qu’au lieu d’avoir tout tenté pour son extradition et incarcération en France, l’Etat major était occupé tout ce temps là à nettoyer les taches de sperme des draps de l’Elysée. Assigné à résidence, il sera de retour en France en 2017 juste avant qu’on nous demande de choisir le moins pire avec notre carte électorale. On serait encore capable de l’inviter dans Zone Interdite pour lui demander ce qu’il pense des putes mineures, du haschich et de la politique. 

À croire que celui qui a la paix dans tout ce merdier c’est Vincent Lambert. Le bonhomme est tranquille pépère, dans le coma, il pige que dalle. On aurait tendance à l’envier le mec. En revanche, c’est à sa femme Rachel qu’on devrait filer le cocktail de son mari en intra veineuse. Elle souhaite qu’on arrête de lui filer de la purée par les veines, mais elle se rend pas compte du bien à la nation qu’il fait ce héro : il justifie la paie des golfeurs en blouses blanches, des zorros en cape noir et il a même le mérite de nous faire prendre conscience qu’on a de la chance de pas être dans son état. Un héro national le bonhomme, et j’te rappelle qu’heureusement que « l’état végétatif et la conscience minimale n’est pas passible d’euthanasie », parce que du haut de ton chômage c’est le pissenlit par les racines assuré mon gars. Estime toi heureux de dégommer ton saucisses-lentilles William Saurin en toute sérénité devant la télé. D’ailleurs, ils avaient déjà tenté une approche du sujet en 2012 en allant « sur le terrain » et glissant une lame de cutter dans la boîte de bœuf bourguignon d’un vieux dans le Maine-et-Loire. Alors forcément, le gars, il s’est senti visé. Mais ils ont arrêté les frais tout de suite, trop flag’ et pas assez subtil. Le stagiaire, qui a passé son enfance dans le PMU du village aux côtés de son père à proposé d’y foutre du cheval de laboratoire : ça prend un peu plus de temps mais c’est propre. Là encore, ils se s’ont fait balancés. Non franchement, tout fout le camp.

D’un autre côté, encore cuité de la veille et en pleine redescente, si tout ça c’est le seul réconfort que tu trouves avant d’enfiler tes mocassins pour aller au bureau lundi, fonce, y’a que toi qui pourra en vouloir à toi-même.

 



Le contenu vous a plu ? Aidez-nous en cliquant ci-dessous !