the-shot-michael-jordan

_

Cette nuit LeBron James a encore sorti les muscles pour faire tomber une pluie d’éloges sur son niveau stratosphérique avec un buzzer beater sur la tronche des Warriors. Pour les moins connaisseurs, un buzzer beater est un shoot de la gagne à la dernière seconde, avec la sonnerie qui retentit et tout et tout, comme on en voit dans tout films et téléfilms sur le basket qui se respectent.

L’occasion est trop belle de se faire plaisir avec un petit top des plus beaux et plus historiques buzzer beaters de la NBA.

_

10. Dwight Howard vs San Antonio Spurs (2007)
On commence en douceur avec le alley-oop de la victoire de Dwight Howard tout en puissance, tout en dunk. Le tout sur les Spurs et surtout sur Duncan. Pas un mince exploit. 

 

_

9. LeBron James vs Orlando Magic (2009)
Avant ses deux titres, il a souvent été reproché à LeBron James de ne pas être assez clutch dans les moments chauds, de ne pas assez prendre ses responsabilités. Si ce n’est pas entièrement faux, ça reste tout de même un peu injuste quand on fouille dans les archives. Les 29 des 30 derniers points des Cavs contre Detroit en finale de conférence 2007 par exemple ou encore ce buzzer beater de folie lors du premier match – toujours en finale de conférence – face au Magic en 2009. La vitesse d’exécution entre la prise de balle et le tir est complètement folle, permettant à Cleveland de se sortir d’un drôle de piège. Du moins sur ce match-là…

_

8. Eddie Johnson vs Utah/John Stockton vs Rockets (1997)
Deux buzzer beaters dans la même série de playoffs, en finale de conférence qui plus est, c’est aussi rare que la comète de Halley. A quelques jours d’intervalle, le passeur magnifique Stockton va rendre la monnaie de sa pièce à Eddie Johnson pour envoyer sa franchise en Finals avec un trois points de derrière les fagots. Plaisir.

_

7. Kobe Bryant vs Phoenix Suns (2006)
Des rivaux, des ennemis, Kobe en a eu pas mal tout du long de sa carrière. Mais s’il y a une équipe qu’il a aimé martyrisé plus que n’importe laquelle, c’est bien Phoenix époque D’Antoni/Nash. Alors que les Suns font rêver le pays avec leur basket offensif, le Black Mamba va se faire un plaisir de rappeler que le génie finit toujours pas l’emporter sur le beau jeu. Les quatre dernières secondes, c’est toute la tranquillité du mec sûr de sa force. IZI.

 

_

6. Larry Bird vs Portland Trail Blazers (1985)
Autre légende sûr de son coup en toute circonstance, Larry Bird. Une passe, une interception, un shoot improbable, le Celtics a réussi tout les coups possibles et inimaginables dans les dernières secondes, notamment des matches au couteau. Là, face à Portland, le mec va prendre un tir compliqué, par dessus la très bonne défense du Blazers en face. Pour info, ce buzzer beater vient conclure un match à 48 pts. Et il en mettra un autre le soir suivant contre les Pistons. Voilà voilà.

_

5. Jeff Malone vs Detroit Pistons (1984)
Dans le genre shoot improbable qui fait filoche au buzzer, celui de Jeff Malone contre les Pistons est quand même un modèle dans le style. (à 1:00 sur la video)

_

4. Robert Horry vs Sacramento Kings (2002)
Avant de liquider Phoenix, les Lakers avaient pris soin quelques années auparavant de casser le rêve d’une autre équipe qui faisait plaisir, Sacramento. Dans une finale de conférence devenue légendaire, Horry arrache le 4e match sur un 3 pts dont il a le secret après deux échecs des mastodontes O’Neal et Bryant. Les Kings viennent de laisser passer une chance unique de mener 3 à 1 avec match suivant à domicile. Et on ne les a plus revu depuis.

_

3. Chauncey Billups vs New Jersey Nets (2004)
2004, dernier titre en date des Pistons. Alors que les Lakers et leur « dream team » sont archi favoris, le collectif et la défense de Detroit feront la différence dans la dernière ligne droite. Et comme un indice du sort qui était réservé à l’équipe de Larry Brown, il y a ce buzzer beater juste impensable du milieu de terrain de Chauncey Billups face aux Nets dans le game 5 de finale de conférence. Alors ok il y a égalisation et non pas victoire mais comment ne pas le mettre dans ce classement ? Pour la petite histoire, ils perdront le match après trois prolongations.

_

2. Derek Fisher vs San Antonio Spurs (2004)
Toujours plus dans l’irrationnel, le fameux shoot en 0.4 secondes de Fisher face aux Spurs, 5e match des demies-finale de conférence. Ou comment climatiser une salle en une fraction de temps.

 

_

1. Michael Jordan vs Cleveland Cavaliers (1989)
The Shot. Le célèbre buzzer beater de Son Altesse qui écrivait un peu plus les premiers chapitres de son immense légende. L’impression de rester suspendu en l’air une éternité.

 

_

BONUS:
Michael Jordan vs Utah Jazz (1998)
Pas un buzzer beater d’accord. Mais le plus beau shoot de la gagne de l’Histoire. Le dernier sous le maillot des Bulls.

_