Combien de fois on vous aura parlé de l’album de Frankie Rose depuis un mois ? Beaucoup hein ? Et bien ce n’est pas avec cet article que l’on va s’arrêter. La raison tient en deux mots: Vivian Girls. Le trio de nanas punk tant aimé a le vent en poupe actuellement. Bon, il est vrai que Frankie a quitté le groupe pour poursuivre une carrière solo mais quand même, il n’est jamais inutile de rappeler les origines formatrices d’un artiste. Et si on adore Frankie alors que dire de la fraîche Katy Goodman aka « Kickball Katy ». Une voix cristallisante, une grosse maitrise instrumentale et une paire de seins incroyable. Que n’ont pas manqué de mettre en avant ces coquins de Black Lips (la rouquine à chapeau pour les novices):

 

_

Mais restons professionnel jusqu’au bout, ici on parle de son escapade à elle aussi hors du groupe pour former La Sera, autre trio, autour de sa personne cette fois, avec Jenn Price et Brady Hall. Après un premier essai éponyme l’an dernier, il était temps de passer aux choses sérieuses.
Comme sa comparse, Katy a laissé de côté le punk crasseux des Vivian. Mais là où Rose lorgne du côté dream-pop, la rouquine aborde un angle un peu plus pop-rock (au sens noble). Premier morceau en guise de preuve avec l’excellente introduction Love That’s Gone

Love That’s Gone

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

_

L’ambiance générale est beaucoup moins électrique et folle. On a affaire à un album plus calme, plus réfléchi peut être même, et surtout plus girly au final. Le côté mélodieux mélangé à la voix perchée de Katy penche parfois jusqu’à la mélancolie (It’s Over Now, Don’t Stay). Ne pas y voir cependant une déception, car s’il y a inévitablement moins de couilles (sic) et de sueur, on est largement convaincu par le travail des mélodies et de production.
Au point même qu’on se surprend à penser à un potentiel passage sur les ondes pour certains morceaux, Drive On et Real Boy en tête, pas le genre de la maison d’habitude.

Drive On

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

_

Cependant l’analogie entre Frankie et Katy autour de projets solos loin de l’univers punk s’arrête brusquement sur un point. La première a véritablement tourné la page rock tandis que la seconde s’en sert encore d’influence. En même temps, Kickball n’a pas quitté le groupe…
Le triptyque Please Be My Thid Eye – I Can’t Keep You in my Mind – Break My Heart vient allègrement puiser dans le registre tant connu par les fans de la demoiselle et de son groupe. De bons vieux coups de guitares, la basse grasse et la batterie qui suit en rythme. Non, elle n’a pas perdu la main. How Far we’ve Come Now va encore plus loin puisqu’il ne puise pas seulement mais pourrait être issu de n’importe quel disque estampillé Vivian Girls.

Break My heart

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

_

Ce rapport source d’influence-nouveaux horizons ne bascule jamais entièrement d’un côté ou de l’autre. Au contraire, il se complète même très bien pour ne jamais dire « Ouais, c’était pas la peine de sortir un solo si c’était pour faire du copier-coller » ou « Ouais, elle tourne le dos au groupe ». C’est tout simplement un exutoire tout à fait agréable et qui mérite une attention toute particulière. Et si suite il y a, alors on sera preneur.

_

NOTE

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)


Le contenu vous a plu ? Aidez-nous en cliquant ci-dessous !